Créative Ingénierie : 2 ans d’existence et de croissance

Créative Ingénierie est une jeune Société de Services rennaise de Conseil et d’Ingénierie en Technologies Avancées. Depuis 2 ans, cette entreprise se positionne sur une approche technophile et qualitative, une stratégie payante puisque la croissance est au rendez-vous. Retour sur l’année 2009 et les développements à venir avec Christophe GUILLEMOT, co-fondateur de l’entreprise.

Créative Ingénierie vient de fêter ses deux ans d’existence. 2008-2009, ce n’était pas un contexte facile pour se lancer…
Effectivement la création d’une société dans un secteur très concurrentiel n’est pas facile dans un contexte comme celui là. Nous avons en fait bien vécu cette période grâce au positionnement qualitatif et très technique de notre société.
Nous nous sommes fortement démarqués et ça s’est avéré déterminant auprès de nos clients et plus encore pour les ingénieurs qui ont rejoint la société.
Quel est le bilan chiffré après deux années d’activité ?
La première année nous avons réalisé un peu plus de 700.000 euros de chiffre d’affaires, en 2009 nous avons dépassé nos objectifs de 10% avec un CA de 2.300.000 euros et une rentabilité qui nous permet d’investir.
Pour 2010, nos prévisions sont au-delà de 3.300.000 euros. Nous restons donc sur une pente de croissance forte. Pour information, nous avons déjà aujourd’hui dépassé le cap des 50 personnes.
Le moteur de cette croissance a été pour beaucoup notre capacité à internaliser la prise en charge complète de projets dans les systèmes embarqués automobiles, les devices mobiles/smartphones ou même l’hébergement de Plate-Formes de Services.
L’année 2009 a été aussi un moment important dans la structuration de la société ?
Oui, en parallèle du développement de 2009, nous avons décidé de structurer la société et de nous doter de moyens au service de ce positionnement technophile et qualitatif qui reste central autant pour Raphaël DOYEN, co-fondateur de CREATIVE Ingénierie, que moi-même.
Nous avons emménagé en fin d’année sur un plateau technique de 400 m². Nous nous sommes également dotés de moyens techniques et informatiques internes, enfin nous avons renforcé nos équipes fonctionnelles en recrutant avant tout des collaborateurs qui partagent nos valeurs.

Quels sont les autres développements en cours ?
Nous avons lancé un programme interne, intitulé CANOPEE avec pour objectif stratégique d’avoir une forte implication dans la veille technologique et les développements qui en découlent.
Cette veille techno se déploie plus particulièrement sur 3 grands sujets : Systèmes Embarqués et Multimédias, le Web 2.0 et l’Interface Utilisateur, et le Cœur de Réseau et les Services à Valeur Ajoutée (VAS).
Cette stratégie se matérialise, entre autres, par notre adhésion à deux pôles de compétitivité : Images et Réseaux et ID4Car.
Ce programme CANOPEE a vocation à développer des moyens de veille techno et d’expérimentation. Nous nous donnons les moyens d’avoir une ouverture marquée sur ces nouvelles technologies.
A terme, la valeur ajoutée est de faire bénéficier à nos clients d’un retour d’expériences fort sur les techniques et méthodes d’implémentation, de leurs innovations et développements produit propres.
Vous dites que la société a un fort taux d’activité, qu’est-ce que cela signifie au niveau des recrutements ?
Cela veut dire que nous avons de forts besoins de recrutement. Notre objectif est d’être au-delà de soixante personnes fin 2010, soit la création de 12 postes techniques.
Nous recrutons donc des collaborateurs sur profils via un plan de recrutement déterministe à court et moyen terme.
Les critères restent qualitatifs ; techniques / implication / maturité et valeurs
Ce plan de recrutement devrait se poursuivre sur la même tendance en 2011.