CREATIVE Innovation initie un nouveau projet avec l’appli CreativeShop.

Application CreativeShop

En 2017, la cellule innovation du groupe CREATIVE renouvelle partiellement ses projets. Sur l’idée d’un collaborateur, Mathieu Notin, CreativeShop a été lancé courant Janvier, liant les mondes de la réalité augmentée et du e-commerce.

Le concept

Application CreativeShopUn garagiste utilise les lunettes Hololens (ou autre modèle) pour analyser les pièces du véhicule qu’il est en train de réparer. Une fois la panne repérée et la pièce détectée, les lunettes Hololens lui permettent d’analyser la plaque d’immatriculation du véhicule.

A partir de la plaque d’immatriculation, les lunettes Hololens permettent au garagiste de commander la pièce de rechange pour le véhicule en question via une application directement interfacée avec un site en ligne (Oscaro.com, Norauto …).

Par ailleurs, les années 2010 ont vu apparaître l’émergence des sites e-commerces et des applications mobiles, il est donc possible d’envisager de multiples applications à CreativeShop en s’interfaçant avec les outils e-commerces les plus populaires, afin d’être compatible avec un maximum de boutiques BtoB et BtoC (PrestaShop, Magento…) dans une architecture unique.

Les technologies utilisées

  • Les applications sont similaires à des applications Universal Windows.
  • Les applications sont codées en C#, Xamarin est utilisé pour le développement smartphone.

De plus, l’Hololens étant totalement autonome (CPU, Stockage, Réseau), il sera possible d’utiliser les web-services de la plateforme CreativeShop pour émettre et recevoir en temps réel les données correspondant à chaque boutique e-commerce utilisant CreativeShop.

Où en est-on ?

Aujourd’hui, grâce à l’action conjuguée de 8 collaborateurs, l’architecture a été posée pour interagir avec des bases Prestashop et Magento. Côté véhicule, un essai de reconnaissance de caractères a été intégré sur une application pour smartphone pour reconnaître la plaque d’immatriculation et interroger automatiquement via le Web le modèle de véhicule associé. Le projet est toujours en phase de démarrage et devrait perdurer jusqu’en 2018.